IRIS Consult
 
Un nouveau regard sur la ressource humaine.
 
 
mini-logo

La formation

Photo  formation

VIVRE LE MOMENT PRÉSENT !

Quelle différence puis-je apporter à mon public ?

La formation, un art ou une technique ?

Comment bien vivre son métier de formateur ?

Nous sommes nombreux à exercer le métier de formateur, professionnel ou occasionnel, la formation demande un minimum de connaissance pédagogique, de savoir-faire et d’envie de donner.

Comme tous les métiers, s’il est fait avec passion, il dévoilera une singularité unique : La vôtre.

C'est avec cette pensée et ce recul que je propose une formation de formateurs ; savoir se trouver dans ce métier, utiliser les outils les plus dynamiques pour éveiller le partage et l'envie, oser autrement pour ancrer l'essentiel. Réussir à instaurer la confiance dans le respect de l'autre... Tout un programme dirons-nous !

 

Vous souhaitez acquérir une technique novatrice et faire de ce moment, un souvenir à chaque session, vous souhaitez apporter une pédagogie qui sort du cadre, vous avez envie de vivre votre métier autrement,

Je vous propose une formation de 6 jours séquencée en 3 étapes. Objectif, monter un itinéraire pédagogique dynamique, vivre sa formation en direct et évaluer votre parcours.

 
Photo  formation
Articles

Chaque année, c'est le même rituel, on se promet des choses, on s'engage à faire plus, on espère mieux et on regarde en arrière. Et si 2019, nous permettait seulement d'être soi-même.

Sans calcul, sans tricherie être soi sans filtre.

Voilà un programme ambitieux.

Et si cela vous semble grotesque, essayez de temps en temps cette posture pleine de vérité et de présence.

Outre son côté reposant, elle a l’avantage de nous permettre de donner du sens à notre vie. Chaque action devient un choix. Et si vos actions ne sont pas parfaites, alors vous aurez fait de votre mieux (un petit air d’accords toltèques !).

Je vous souhaite d’être entier, présent et bienveillant.

Images: 

Combien d'initiatives innovantes ou tout simplement collectives voient le jour chaque année et ce sur tous les territoires ?

Aboutir à un résultat collaboratif repose essentiellement sur nos croyances et nos engagements. Une multitude de réussites vivent avec la volonté de quelques-uns, parce qu’ils ont décidé d’avancer avec leurs compétences, leurs envies et leurs besoins. L'homme possède une force incroyable pour détruire et peut révéler une force surhumaine à reconstruire, à partager et à transmettre.  

Images: 

Les consciences étaient déjà éveillées, des actions étaient déjà engagées mais bien trop isolées pour se taire et ne pas avoir envie d’essaimer.

Un nombre étonnant de sociétés se sentent responsables et investies dans la valorisation de l'Economie Circulaire. Des initiatives discrètes font maintenant partie du quotidien de la gestion d’entreprise, réutilisation, réparation, traitement des déchets, économie de fonctionnalité, éco-conception, circuits courts autant de sujets sur lesquels l’entreprise peut trouver un rôle à jouer.

L’objectif n’est pas celui d’être partout mais de cibler des actions intelligentes permettant à l’entreprise de se développer dans de bonnes conditions pour elle et pour l’environnement qu’il soit écologique ou sociétal.

2014-2015-2016, un plan triennal mis en place par Le CBE Sud Luberon de Pertuis et dans lequel je me suis investie pour aborder ce sujet sur un territoire élargi.

Pré-diagnostic, diagnostic et restitution des pistes d’actions, un challenge passionnant, un travail d’équipe avec des experts et des institutionnels qui nous épaulent.

Un beau projet, pour une belle région pleine de contrastes et de richesses…  

Images: Éternel cycle de la vie

Etre cadre dirigeant, cadre intermédiaire ou simple salarié et avoir + de 45 ans,

Etre en reconversion ou en transition professionnelle, être un actif non actif...

Autant de qualificatifs qui ne sauront qualifier réellement le ressenti et parfois la difficulté de dépasser cette tranche de vie. J'accompagne depuis 3 mois, 11 personnes qui dans cette période compliquée de leur carrière n'imaginaient pas comment rebondir et donner du sens à leur volonté de partager leurs compétences et expériences.

Nous avons opté pour la force d'un groupe et pour la dynamique de l'équipe qui s'est naturellement trouvée après quelques semaines. La créativité de chacun s'est révélée, le respect et la bienveillance ont laissé toute la place à l'audace et à l'envie de créer et de construire un projet d'envergure / Silver Pass

Demain sera pour ce groupe le résultat de leur volonté et de leur ténacité...

Je reprendrais cette phrase de Sénèque,

 

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas,

c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles"

Images: Graines de vie...

Vendredi 4 juillet 2014 a eu lieu la journée annuelle d'études organisée par Convergence RH, une centaine de participant(e)s fidèles à ce RDV ont pu débattre sur ce sujet si lourd et si récurrent qu'est "la crise".

 

Crises de toutes sortes, interne (personnelle), collective (organisationnelle) ou politique voire économique, effets collatéraux ou en chaîne, cette CRISE n'a jamais été aussi résistante !

Et nous, sommes-nous encore assez forts pour résister ? Quel rôle le coach peut-il avoir lors de ses accompagnements ? Comment mettre en action nos fameuses ressources mobilisables ? Qu'elles sont les limites à ne pas atteindre pour ne pas dépasser la frontière des risques psycho-sociaux ? Comment rebondir ? (concept de résilience et "coping"). Une journée n'aura pas suffi pour débattre ce sujet qui a soulevé bien des réactions épidermiques.

Pour moi, je retiens au minimum 2 postures essentielles :

Savoir communiquer : la communication verbale reste la première arme pour lutter contre ce phénomène qui provoque l'isolement et qui débouche souvent sur une impasse,

puis garder, voire provoquer le contact avec les instances liées à la médecine du travail.

En quelque sorte, ne restons pas seul face à nos crises et développons le sens des responsabilités en entreprise ; un travail collectif nécessaire pour relever ce défi bien humain finalement.

La beaume-lès-Aix 
Images:  Philippe Bigot - Alex Lainé / La beaume-lès-Aix